Wellnews 🗞 Le coup d’État en Birmanie et l’Indo-Pacifique

Holà chicas,

Nouvel épisode aujourd’hui, on va parler de la Birmanie (Myanmar, en anglais) 🇲🇲 et par extension, de la région Indo-Pacifique qui s’impose progressivement comme une région incontournable dans la géopolitique actuelle 🌏


QUOI?
Le 1 février 2021, les militaires ont provoqué un coup d’Etat 👊🏼 en Birmanie, mettant fin à 10 années de démocratie parlementaire péniblement construites en tête par Aung San Suu Kyi, la leader du parti au pouvoir, le National League for Democracy (NLD). Petit throwback de l’Histoire nécessaire (et aussi parce que j’adore l’histoire) ⌛: en 1885, suite à plusieurs guerres burma-britanniques, l’Empire britannique 🇬🇧 s’empare de ce qui s’appelle alors Burma. La population se révolte régulièrement contre les colonisateurs qui bafoue ses traditions bouddhistes (#noshit 🤦🏼‍♀️) et ne prend pas en compte les rapports compliqués entre les groupes ethniques. Durant la Seconde Guerre mondiale, le pays est mis à feu et à sang par le Japon🇯🇵. En 1948, le pays déclare son indépendance des British. Celle-ci est menée par Aung San (le père de notre amie cité plus haut), fondateur des Myanmar Armed Forces mais tué 6 mois avant l’indépendance (par les British? Ce n’est toujours pas affirmé). En 1962, les militaires prennent le contrôle du pays selon eux pour contrer les envies d’indépendance de plusieurs groupes ethniques du pays. Ils resteront au pouvoir jusqu’en 2011, empêchant toute tentative d’élections, réprimant et s’isolant globalement du reste la communauté internationale. 👎🏻


En 2011, les militaires ne contrôlent plus les conflits ethniques grandissants et se rendent compte que leur isolation ne leur permet pas de sortir le pays de la pauvreté criante. Grace à des succès diplomatiques, la junte adoucit les mesures et libéralise peu à peu leurs systèmes économique et politique. 🏫 Des élections sont tenues, et le parti d’Aung San Suu Kyi est élu en grande majorité. Elle qui réclamait un système démocratique est libérée de prison (emprisonnée depuis les années 80), et devient State Counselor jusqu’en 2021. En 10 ans, le pays fait d’énormes bonds en avant, son tourisme se développe et les indices de développement humain et économique 👛👧🏽. La population vivant en pauvreté a été réduite de moitié (UNDP, World Bank). Malgré les progrès, le pays reste en proie à des conflits ethniques violents, notamment dans les états de Karen, de North Shan, Chin et surtout Rakhine ⚔️. Ce dernier est composé à grande majorité de Rohingyas, une minorité musulmane persécutée depuis toujours par des extrémistes bouddhistes. Depuis août 2016, la répression s’est nationalisée – on parle désormais de nettoyage ethnique (meurtres à grandes échelles, viols comme outil de guerre, campagnes de stérilisation). Au total, 1 million de Rohingyas a fui le pays depuis 1990 pour se réfugier au pays voisin, le Bangladesh (UNHCR). Le conflit a entachée la sacro-sainte réputation d’Aung San Suu Kyi – qui avait pourtant gagné un Prix Nobel de la Paix en 1991, refusant de dénoncer les crimes commis par ses militaires (qu’elle contrôle justement plus ou moins). Bien que les élections avaient laissé son parti au pouvoir, la junte militaire contrôlait la moitié du parlement et disposait de postes clés dans le gouvernement comme celui de l’Intérieur.


POST-COUP D’ETAT
Du coup, je me suis un peu égarée…Sooooit. Coup d’Etat donc, plus d’opposition et Suu Kyi est enfermée à nouveau. Qu’en est-il du pays et qu’est-ce que cela veut dire pour la région?


Le pays s’est enfoncé dans une guerre civile profonde, avec plusieurs guerrillas targetant les hauts responsables militaires. La résistance, principalement organisée en grêve nationale et pacifique au début a été réprimée violemment par les militaires. Les groupes armés ethniques sont divisés sur la question, soit menant leur guerrilla de leur côté, soit rejoignant les protestations anti-coup (ACLED). Un National Unity Government a été créé, en parallèle, par des députés en exil mais jusqu’à présent, n’apporte pas vraiment de réponse. En prime de la pandémie qui n’est pas du tout gérée, c’est un désastre 🙅. La pauvreté pourrait doubler d’ici 2022 et le PIB se contracterait de 18% en 2021 (World Bank). Pourquoi pas (ou très peu) de réactions de la communauté internationale me direz-vous? Money, money 💵:
Le Myanmar est un pays important pour la région, et sa situation menace l’équilibre de ses voisins. Il est bordé par des pays clés comme la Chine (2000km de frontières!) et l’Inde. Les US et l’Europe ont de gros intérêts dans la région également.

  • 🇨🇳 La Chine est le plus gros partenaire commercial de la Birmanie, qui constitue également un élément stratégique important pour la création de son grand Empire chinois tant rêvé (pour son Belt and Road initiative). Deux éléments clés: 1) Il assure sa sécurité énergétique. La Chine a investi pas pour rire dans des gazoducs qui traversent la Birmanie jusqu’à la région du Yunnan. 2) La Chine veut utiliser la Birmanie pour pouvoir accès à l’Océan Indien. lls cherchent aussi à développer un énorme port en haut profonde avec une zone économique spéciale dans le sud. En gros, vu les intérêts éco énormes, la Chine n’a pas intérêt à ce que la situation de chaos perdure mais ferait tout ce qui est son pouvoir pour que ces développements continuent (peu importe les morts, hein).
  • 🇺🇸 Les US veulent contrer l’influence chinoise au Myanmar (et dans l’Asie du Sud-Est de manière générale) et cette situation ne les arrangent donc pas. Ils ne sont pas en bons termes avec les militaires, surtout suite aux critiques faites pour condamner la répression des Rohingyas. Le risque pour eux est que le conflit s’enlise à l’afghane… mais ils soutiennent la résistance de différentes manières.

Sources: The Diplomat, RFI РG̩opolitique, le d̩bat, NYTimes

L’INDO-PACIFIQUE

La région de l’Indo-Pacifique devient progressivement une région clé de la géopolitique mondiale, et la situation de la Birmanie, stratégiquement placée (au carrefour entre l’Asie du Sud avec l’Inde et l’Asie du Sud-Est, ainsi que la Chine), en est d’autant plus préoccupante. Pourquoi est-ce que cette région est si importante? D’ici la moitié du siècle, le pays abritera la moitié de la population mondiale et sera source de la moitié du GDP mondial (it’s a loooot!!!).

  • 🇪🇺 Pour l’UE, 40% de son commerce extérieur passe à travers la South China Sea en faisant une région cruciale. Son service d’action extérieure (EEAS) a d’ailleurs publié une nouvelle feuille de route il y a un mois. Curieusement (lol), elle est sortie en même temps que cette histoire de sous-marins 🚢conventionnels français reniés finalement par l’Australie, qui y préfère des nucléaires… Tout cela se passe dans cette région, et permet à l’alliance AUKUS (Australie, UK, US) de s’armer contre tout velléité chinoise (yes, nice word – merci). C’est dire les enjeux.
  • 🇨🇳 Pour les Chinois, l’implication économique, militaire et stratégique de la région est évidente vu sa position. En gros, son rôle est de repousser tant que possible tout puissance un peu trop puissante de ses frontières. Pour cela, je vous conseille de lire le chapitre sur la Chine dans « Prisoners of Geography », de Tim Marshall 📗. C’est un sujet à lui tout seul… J’y reviendrai une autre fois héhé.
  • 🇺🇸 Pour les USA, c’est évidemment une région cruciale économiquement mais surtout stratégiquement, afin de repousser l’influence de la Chine: ennemi numero 1. Dans ce cadre, les US cherchent surtout à faire revivre l’alliance 4 étoiles (aka Quad): USA, Inde, Japon et Australie.

Sources: Chatham House, European External Action Service, Le Monde, « The Prisoners of Geography » de Tim Marshall

Tous ces pays ont également un grand intérêt à investir dans la région, l’une des plus menacée par le changement climatique 🌏, afin d’y assurer la stabilité et la paix pour pouvoir investir en paix and bring some dollars back home.


Pfiou! Voilà, j’espère avoir résumé au mieux ce(s) sujet(s) très complexe(s). J’envoie beaucoup d’amour à celles qui sont attachées à la Birmanie, via leur coeur ou leur sang ❤️. N’hésitez pas si vous avez des commentaires, suggestions pour de futurs écrits ou des questions. Vous pouvez me contacter à: elis_dp@hotmail.com ou sur Twitter: @elisdp.
Bisous, prenez soin de vous!

Eli ✨

Elisabeth du Parc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :