WELLNEWS 🗞 La panne générale de Facebook ðŸ˜±

Hello les Nesties,

Aujourd’hui, à la demande populaire, on va parler du down du groupe Facebook.. qui paraît anodin mais qui révèle pas mal de choses dans le fond en terme de pouvoir d’influence. On va essayer de décortiquer tout ça :

Quoi ?
Vendredi, panne générale de Facebook et de ses entités, Instagram, Whatsapp, Messenger, Workplace et Oculus pendant plus de 6h. Ce down est dû plus à un manque de sécurité globale de la boîte plutôt que d’une cyberattack ou d’une panne générale. En gros, en voulant updater le système, ils ont supprimé l’existence de Facebook par erreur et comme tout était un même système (même les badges des employés pour rentrer dans le bâtiment étaient reliés à ça).. bah 🤷🏼‍♀️ oops.

Qu’est ce que ça révèle ?

  • Au-delà de révéler des memes en or 😄, un point marquant entre beaucoup d’articles est le suivant (ceci n’est pas une étude) : les gens se sont sentis soulagés pendant ces 6h car moins sous la pression sociale de devoir être constamment disponibles. Je trouve ça intéressant que ce soit relevé, et même si je doute que ca provoque un changement dans les consciences sur notre dépendance et angoisse liée.. J’ai un peu envie d’y croire ♥️ Soit !
  • Davantage au niveau macro, cette panne a fait éclater en plein jour le monopole de Facebook en terme de réseau social 🥇. Pas n’importe quel monopole, puisqu’au delà d’empêcher les gens d’écrire leurs avis sur Twitter (ça reste un outil de démocratie, qu’on le veuille ou non) s’il disparaît, Facebook dispose d’un pouvoir énorme sur les petites entreprises, influenceurs etc. Du jour au lendemain, tout peut s’arrêter pour eux. Ils ne disposent même pas de l’ad email de leurs followers (nos fameuses data). De ce que j’ai lu aussi, beaucoup disaient vouloir suite à cette panne créer un site internet et vouloir changer leur manière d’interagir avec leurs followers. À suivre également ! Workplace est également utilisé par bcp d’entreprises comme réseau de travail direct.

Monopole : pourquoi est-ce dangereux, les implications et les actions à prendre

Pour en revenir au monopole, Facebook a acheté IG et Whatsapp il y a quelques années – l’établissant comme un superpower défié de toute concurrence, autorisé par un libre marché débridé. D’un clic, Facebook peut provoquer grâce à ses algorithmes, la chute d’un média. Avec nos données, il peut également augmenter ses parts de marché. Nos données, seulement « protégées » par des compagnies privées (!!) peuvent les vendre/être la cible de cyberattacks facilement. Le fait que toutes ces infos (IG+FB+WhatsApp) soient aux mains d’un seul groupe est encore plus inquiétant. Par ailleurs, comme je le disais, le nombre de petits business dépendants de ces plateformes est hallucinant. Notre économie en est vraiment dépendante.

Les monopoles d’entreprise empêchent l’innovation, c’est une première chose. Il est donc l’une des causes directes d’une piètre economie et est directement lié aussi à la hausse des inégalités que nous observons. Je ne suis pas économiste donc je m’arrête ici sur les conséquences, mais je vous conseille le livre de Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie : Peuple, pouvoir et profits. Très instructif !

Afin d’assurer une compétitivité saine sur le marché, le libre marché (néolibéralisme toussa) est censé être régulé via des lois antitrust, qui ne sont plus d’actualité quand il s’agit du développement du digital, aussi appelée « nouvelle économie ». Les pratiques anticoncurrentielles, comme la violation de brevet, sont rarement portées en justice par exemple. On parle surtout ici des US, mais la situation n’est pas glorieuse chez nous non plus malgré un bon travail de la Commission européenne (notamment par l’excellente Margarethe Vestager) 🔍.

Bref, on se retrouve avec un monopole surpuissant et en même temps super vulnérable car super riche de nos données. C’est l’angoisse 🐙

Dernier point que j’aimerais aborder est le rôle de FB au niveau politique… Je la fais bref, car le rôle des RS dans/sur la démocratie est un vaaaaste sujet que je développerai un autre jour. Il est toutefois intéressant de noter que jeudi, une ancienne employée de Facebook, devenue lanceuse d’alerte (yes, une bonne semaine pour Mark) était interrogée au U.S. Congress. Ce qu’elle dit confirme l’idée qu’il est plus que temps d’updater ces lois antitrust afin de relancer la compétitivité dans le domaine…

Résumé :
Facebook sait comment rendre son contenu plus sécurisé mais ne le fera pas pour des raisons de profits (les gens cliquent + pour des contenus polarisants). Résultat, des enquêtes montrent que la santé mentale des filles est à haut risque dû au harcelement et body image négative (🏴‍☠️🏴‍☠️🏴‍☠️). Facebook est également bel et bien au courant que ses plateformes sont utilisées par des mouvements extrémistes et des terroristes : ex. Espionnage iranien sur d’autres États et mise en place de l’élimination des Uighurs. Ces sujets relèvent de la sécurité nationale du pays, c’est dire…

C’est tout pour moi ! Bisous les filles, n’hésitez pas à interagir dans les commentaires 🤓

Eli ✨

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :