La Dre Bibiana Romero répond à vos questions sur la médecine esthétique et les procédures cosmétiques non-chirurgicales 💉- Partie 2

Salut mes beautés,

J’aimerais débuter cet article sur un disclaimer ;  

Cette initiative a pour but de renseigner, d’éduquer et d’ouvrir la conversation sur la médecine esthétique et certaines procédures cosmétiques en répondant aux questions que vous pourriez avoir sur ce sujet qui n’est pas souvent abordé au sein de notre groupe de copines. L’idée n’est pas de véhiculer le message que vous deviez avoir recours à certaines procédures pour être belles, ni même que ce soit un truc de « filles » de faire « attention » à son apparence physique. Chacune fait ce qu’elle souhaite avec son corps et nous sommes toutes belles chacune à notre manière, comme nous l’entendons et le ressentons. Cela dit, certaines d’entre nous sont intéressées par les techniques qu’il existe aujourd’hui pour mettre en valeur ou pour corriger certains aspects de leur corps afin de se sentir mieux dans leur peau. C’est mon cas par exemple, puisque j’ai récemment sauté le pas du botox pour lisser des rides d’expression qui me complexaient au quotidien, ainsi que de l’acide hyaluronique dans mes lèvres pour rééquilibrer mon visage. Est-ce que j’en avais absolument besoin pour vivre une vie heureuse et épanouie ? Pas forcément. Est-ce que je me sens mieux dans ma peau ? Honnêtement, oui, mais il s’agit d’un ressenti personnel. L’ambiance Wellnest a toujours été et sera toujours 0 tabou, et il est primordial que l’on respecte les envies et besoins de chacune. Je constate autour de moi qu’il existe encore pas mal d’appréhensions, de gêne, et de désinformation sur le sujet, et j’ai pensé qu’il serait intéressant d’ouvrir la conversation afin de lever le voile sur ces techniques.

Maintenant que la spécification a été faite, laissez-moi vous présenter la Dre Bibiana Romero, médecin esthétique et morphologue, travaillant actuellement au Dermo Médical Center de Bruxelles. Bibiana est super calée dans son domaine (elle est diplômée de la faculté de médecine de l’Université Nationale de Colombie, avec une spécialisation en médecine familiale en Espagne et un Master de l’université des Îles Baléares en médecine esthétique), et surtout pour qui les résultats naturels et le travail de qualité priment. Elle est toujours à l’écoute de ses patient.es, mais elle adapte ses techniques en fonction de ce dont la personne a « besoin », et non en fonction de ce qui est à la mode, afin de respecter les traits et la beauté naturelle de chacun.e en n’y apportant qu’une amélioration, par exemple en traitant un problème de peau ou repulpant une zone ayant perdu du volume avec le temps. Pas question de changer de tête, en gros ! Pour info, Bibiana et le Dermo Medical Center ne font pas que des traitements « invasifs » (en gros, ils ne font pas que des injections), et vous pouvez toujours les consulter pour un bilan de peau, un nettoyage de peau, vérifier le taux d’hydratation, traiter des marques dûes au soleil ou à l’âge, traiter l’acné ou la rosacée, etc !

Je me suis donc dit qu’il serait super intéressant de lancer une série d’articles questions/réponses en collaboration avec la Dre Romero afin de lever le voile sur les questions de médecine esthétique et dermatologiques qui se pratiquent actuellement.

Vous avez été nombreuses à poser vos questions et nous vous en remercions ! Nous espérons que cet article vous aidera à démystifier ces pratiques et traitements ♥️ Vous aviez pas mal de question à poser à Bibiana, ceci est donc la deuxième partie de la série. La première partie de cet article est disponible ici ⬅️

Et, bonus, si vous prenez rdv au Dermo Médical Center en spécifiant que vous êtes une Nestie, Bibiana vous réserve une belle surprise 🎁

Pourquoi beaucoup passent par l’acide hyaluronique au lieu du botox alors que l’effet dure moins longtemps ? Et aussi, quelle est la compatibilité entre ces techniques pour augmenter le volume des lèvres et le maquillage semi permanent, dans quel ordre vaut-il mieux le faire ? Par exemple, j’ai la lèvre du haut plus petite mais aussi très mal dessinée. C’est beaucoup plus clair par endroit et du coup, n’y a-t-il pas de risque d’interférence entre l’encre et l’acide/botox ?

Dre BR : L’acide hyaluronique et la toxine botulique sont COMPLÉMENTAIRES dans le traitement de certaines rides comme la ride du lion (voir réponse 3). Cela dit, les deux sont très différents ; l’acide hyaluronique donne du volume et de l’hydratation à la peau et la toxine botulique (botox) fait effet sur le muscle, réduisant la force de contraction, et donc les rides qu’elle engendre. 

Le BOTOX ne peut pas être utilisé pour les lèvres, je le répète : ce n’est pas une substance qui donne du VOLUME ! 

Si le problème est une asymétrie ou un manque de définition des lèvres, les techniques actuelles de comblement des lèvres permettent d’obtenir des résultats très satisfaisants. Le tatouage des lèvres me semble être quelque chose qui doit être bien réfléchi car il s’agit d’une procédure permanente et si elle ne te plaît pas, il est TRÈS difficile de la corriger. De son côté, l’acide hyaluronique peut être « dilué » à l’aide de l’enzyme spécifique qui le dégrade si l’on n’est pas satisfait du résultat.

Note d’Aline : J’ai fait des injections d’acide hyaluronique chez Bibiana et je suis ravie ! Le résultat est hyper naturel et tout le monde me dit que j’ai une trop belle bouche 👄 Mes lèvres ont un peu dégonflé depuis la photo car c’était juste après les piqures.

Le soir même. J’ai perdu un peu de volume le lendemain ce qui est normal car la bouche gonfle un peu + après les injections. Et ouais je fais trop la dingue je sais je me prends pour Kylie Jenner et c’est ok.

Est-ce qu’il existe des interventions pour lifter le cou ? Si oui, lesquelles ? (rides et double menton) ?

Dre BR : Il existe un lifting qui ne peut corriger que la partie antérieure du cou et qui laissera des cicatrices plus ou moins visibles autour des oreilles. Un lifting ne fait que « retendre » la peau, il n’en améliore pas la qualité. Il s’agit généralement d’une procédure à faire une fois dans sa vie.

Pour le cou, il existe également des traitements tels que la mésothérapie, les radiofréquences, les ultrasons focalisés, les inducteurs de collagène, les peelings, les fils, etc. L’objectif de ces traitements est d’améliorer la qualité de la peau avant qu’un lifting ne soit nécessaire. Effectivement, il est toujours préférable de commencer à traiter dès les premiers symptômes et de ne pas attendre que le problème soit avancé pour agir.

Au-delà du palper-rouler, quels sont les traitements les plus efficaces contre la cellulite ? Je voudrais bien aussi des info sur les liftings des seins, quand le faire, pour qui ? Le filler pour la ride du sillon nasogénien et puis pareil, la ride du lion ! hehe.

Dre BR :

  • La cellulite est une affection de la microcirculation de la peau, liée à des facteurs hormonaux et au mode de vie. Les crèmes, les appareils, les exercices et les massages fonctionnent au cas par cas et uniquement s’ils sont utilisés régulièrement. 
  • L’opération de lifting des seins doit être réalisée par un chirurgien plasticien, de préférence après la fin de l’allaitement du dernier enfant, et il n’y a pas d’âge spécifique pour cela. 
  • Pour les rides entre les sourcils, il existe 2 méthodes très efficaces et COMPLÉMENTAIRES qui sont utilisées : la toxine botulique (botox) et les produits de comblement à base d’acide hyaluronique.
    Si la ride est visible au repos et qu’elle est profonde, il faut idéalement utiliser la toxine botulique (botox) et, 2 ou 3 semaines plus tard, un produit de comblement à base d’acide hyaluronique. Si la ride n’est visible qu’en bougeant ou si elle n’est pas très profonde, la toxine (botox) peut donner un excellent résultat. Si elle est bien faite, il n’y aura pas de sensation d’être « figée ». C’est une procédure qui se fait 2 ou 3 fois par an maximum, avec peu ou pas d’effets secondaires, et efficace dans 99% des cas.
  • Pour le sillon nasogénien, il faut voir le visage de manière tridimensionnelle et comprendre que ce signe apparaît généralement lorsqu’il y a une perte de volume au milieu du visage. Pour obtenir un résultat naturel et harmonieux, il faut donc commencer par corriger ce manque de volume et finir par retoucher le sillon nasogénien avec de l’acide hyaluronique indiqué pour cette zone.

Note d’Aline : Je vous conseille Bibiana les yeux fermés pour les injections de botox et/ou acide hyaluronique. Je l’ai fait et je suis ultra satisfaite. Tout le monde me dit que j’ai l’air méga zen, alors que je n’ai jamais été aussi stressée de toute ma vie. Comme quoi, fake it until you make it, je suis convaincue 😀

J’aimerais des renseignements sur le botox utilisé sur le front pour diminuer la transpiration excessive : est-ce que dans ce but là, on verra également un changement dans les expressions du visage ?

Dre BR : La toxine botulique peut être utilisée pour contrôler la transpiration excessive des aisselles, des mains et des pieds. Si le problème se situe au niveau du visage, il convient de faire un premier diagnostic et d’envisager la possibilité d’un traitement. Il est donc préférable de consulter un médecin et non une esthéticienne.

J’aimerais savoir s’il est possible de faire quelque chose pour les poches sous les yeux sans avoir carrément recours à une blépharoplastie ? 

Dre BR : Dans certains cas, les poches sous les yeux peuvent être « camouflées » par des injections d’acide hyaluronique, mais chaque cas doit être analysé individuellement. 

Pour réaliser un bon traitement, il faut d’abord effectuer un examen et un diagnostic du « problème » du patient. Par exemple, il faut savoir faire la différence entre les cernes sous les yeux et les poches sous les paupières qui doivent être corrigées de manière chirurgicale. 

Normalement, lors de la première consultation, le diagnostic est posé, le devis est établi et toutes les informations sont données au patient par écrit. 

Dans notre clinique, en cas de diagnostic de cernes qui peuvent être corrigées par des injections d’acide hyaluronique, nous effectuons toujours une première session de maximum 1ml au total (1 seringue) d’acide hyaluronique, et si le patient a besoin d’une dose supplémentaire après 3-4 semaines, nous pouvons effectuer une retouche pour l’application de plus de volume. De cette façon nous limitons les risques possibles tels que l’inflammation de la zone. 

Il s’agit d’une procédure indolore car elle est réalisée à l’aide d’une très petite canule, avec des résultats très satisfaisants d’effet immédiat et de durée prolongée ; la correction peut parfois durer jusqu’à 2 ans, et si l’injection n’est pas refaite, rien ne se passe à part le vieillissement NORMAL de la zone. Le coût de la procédure varie de 300 euros à 480 euros. 

Note d’Aline : Je vais sans doute le faire cette année chez Bibiana, je vous monterai un avant-après !

J’aimerais des infos pour ma maman qui a un diastasis hyper prononcé et le ventre couvert de vergetures (depuis qu’elle à été enceinte de ma sœur qui était mal placée dans son ventre). Elle souhaite se faire opérer mais elle ne sait pas si cela pourrait être en partie remboursé ou pas, et comment optimiser l’avant et l’après opération (elle fait du sport + abdominaux hypopressifs).

Dre BR : Dans le cas de diastasis des muscles abdominaux, elle doit consulter un chirurgien plasticien qui évaluera la possibilité de réaliser une abdominoplastie avec correction du diastasis. Dans ce cas, une partie de la peau avec des vergetures peut être enlevée créant donc une amélioration de l’apparence de la peau. La cicatrice de cette procédure est significative mais peut généralement être « cachée » avec des sous-vêtements. Le chirurgien sera en mesure de vous informer si une partie de l’intervention peut être remboursée par l’assurance.

J’aimerais avoir un avis sur l’hyaluron pen, c’est un stylo qui injecte par pression au lieu d’une seringue et on voit énormément de personnes en acheter sur internet et le faisant elles-mêmes. D’autres disant que c’est interdit et que c’est dangereux. Qui croire ?

Dre BR : Le HyaluPen est un appareil qui INJECTE de l’acide hyaluronique sous pression. Il est vendu comme étant « safe » et non-invasif car il ne comporte pas d’aiguille, mais en réalité, il s’agit d’une procédure beaucoup plus traumatique et dangereuse que l’injection, sans compter que les personnes qui la pratiquent n’ont absolument aucune formation pour gérer les complications qui peuvent survenir telles que l’occlusion artérielle, la nécrose tissulaire, l’infection, etc.. Il s’agit d’une procédure qui est interdite en France et qui, espérons-le, sera bientôt interdite dans le monde entier, car les risques sont assez élevés pour les patients.

Et voici qui conclut la deuxième partie de cette série d’articles en collaboration avec la Dre Bibiana Romero ! Nous espérons que vous aurez trouvé réponse à vos questions et si vous ne l’avez pas encore lu, découvrez la première partie de cet article en cliquant juste ici !

Et pour celles qui désirent prendre un premier rdv avec la Dre Romero, vous pouvez cliquer sur ce lien ou les appeler au 02 290 18 88, et vous recevrez un beau cadeau si vous spécifiez que vous êtes membre du Wellnest 🎁

Je vous embrasse très fort 💌

Aline

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :