La Dre Bibiana Romero répond à vos questions sur la médecine esthétique et les procédures cosmétiques non-chirurgicales 💉

Salut mes beautés,

J’aimerais débuter cet article sur un disclaimer ;  

Cette initiative a pour but de renseigner, d’éduquer et d’ouvrir la conversation sur la médecine esthétique et certaines procédures cosmétiques en répondant aux questions que vous pourriez avoir sur ce sujet qui n’est pas souvent abordé au sein de notre groupe de copines. L’idée n’est pas de véhiculer le message que vous deviez avoir recours à certaines procédures pour être belles, ni même que ce soit un truc de « filles » de faire « attention » à son apparence physique. Chacune fait ce qu’elle souhaite avec son corps et nous sommes toutes belles chacune à notre manière, comme nous l’entendons et le ressentons. Cela dit, certaines d’entre nous sont intéressées par les techniques qu’il existe aujourd’hui pour mettre en valeur ou pour corriger certains aspects de leur corps afin de se sentir mieux dans leur peau. C’est mon cas par exemple, puisque j’ai récemment sauté le pas du botox pour lisser des rides d’expression qui me complexaient au quotidien, ainsi que de l’acide hyaluronique dans mes lèvres pour rééquilibrer mon visage. Est-ce que j’en avais absolument besoin pour vivre une vie heureuse et épanouie ? Pas forcément. Est-ce que je me sens mieux dans ma peau ? Honnêtement, oui, mais il s’agit d’un ressenti personnel. L’ambiance Wellnest a toujours été et sera toujours 0 tabou, et il est primordial que l’on respecte les envies et besoins de chacune. Je constate autour de moi qu’il existe encore pas mal d’appréhensions, de gêne, et de désinformation sur le sujet, et j’ai pensé qu’il serait intéressant d’ouvrir la conversation afin de lever le voile sur ces techniques.

Maintenant que la spécification a été faite, laissez-moi vous présenter la Dre Bibiana Romero, médecin esthétique et morphologue, travaillant actuellement au Dermo Médical Center de Bruxelles. Bibiana est super calée dans son domaine (elle est diplômée de la faculté de médecine de l’Université Nationale de Colombie, avec une spécialisation en médecine familiale en Espagne et un Master de l’université des Îles Baléares en médecine esthétique), et surtout pour qui les résultats naturels et le travail de qualité priment. Elle est toujours à l’écoute de ses patient.es, mais elle adapte ses techniques en fonction de ce dont la personne a « besoin », et non en fonction de ce qui est à la mode, afin de respecter les traits et la beauté naturelle de chacun.e en n’y apportant qu’une amélioration, par exemple en traitant un problème de peau ou repulpant une zone ayant perdu du volume avec le temps. Pas question de changer de tête, en gros ! Pour info, Bibiana et le Dermo Medical Center ne font pas que des traitements « invasifs » (en gros, ils ne font pas que des injections), et vous pouvez toujours les consulter pour un bilan de peau, un nettoyage de peau, vérifier le taux d’hydratation, traiter des marques dûes au soleil ou à l’âge, traiter l’acné ou la rosacée, etc !

Je me suis donc dit qu’il serait super intéressant de lancer une série d’articles questions/réponses en collaboration avec la Dre Romero afin de lever le voile sur les questions de médecine esthétique et dermatologiques qui se pratiquent actuellement.

Vous avez été nombreuses à poser vos questions et nous vous en remercions ! Nous espérons que cet article vous aidera à démystifier ces pratiques et traitements ♥️

Et, bonus, si vous prenez rdv au Dermo Médical Center en spécifiant que vous êtes une Nestie, Bibiana vous réserve une belle surprise 🎁

Quelle intervention cosmétique légère pour apporter de l’éclat et resserrer les pores
vers 35 ans (et avec qui) ?

Dre BR : Sans aucun doute les peelings ! Il existe de nombreux types de peelings indiqués pour différents problèmes de peau, les peelings médicaux étant beaucoup plus
efficaces que les peelings d’une esthéticienne car les produits sont de qualité différente. Un cycle de peelings accompagné d’un bon protocole cosmétique peut donner
d’excellents résultats et stimuler la peau sans provoquer de complications. Pour cela, il vaut mieux consulter un médecin dermatologue qui sera apte à recommander le protocole adapté.

Aline : Le Dre Romero est calée dans l’établissement de protocoles dermatologiques y compris les peelings, elle pourra déterminer quel est le peeling dont vous avez besoin et procéder au traitement de votre peau. Je l’ai fait et je recommande ! (note : à faire durant l’hiver ou longtemps avant une exposition au soleil, sinon votre peau sera sensibilisée et plus sensible au rayonnement solaire !)

J’aimerais des infos sur le filler au niveau des yeux ; est-ce l’option la plus recommandée pour les rides peu profondes et ridules ? Peut-on commencer avant 35 ans ? Faut-il recommencer tous les 18 mois, et si on ne le fait pas, à quoi s’attendre ? Quel budget envisager ?

Dre BR : Pour réaliser un bon traitement, il faut d’abord effectuer un examen et un diagnostic du « problème » du patient. Par exemple, il faut savoir faire la différence entre les cernes sous les yeux et les poches sous les paupières qui doivent être corrigées de manière chirurgicale. 

Normalement, lors de la première consultation, le diagnostic est posé, le devis est établi et toutes les informations sont données au patient par écrit. 

Dans notre clinique, en cas de diagnostic de cernes qui peuvent être corrigées par des injections d’acide hyaluronique, nous effectuons toujours une première session de maximum 1ml au total (1 seringue) d’acide hyaluronique, et si le patient a besoin d’une dose supplémentaire après 3-4 semaines, nous pouvons effectuer une retouche pour l’application de plus de volume. De cette façon nous limitons les risques possibles tels que l’inflammation de la zone. 

Il s’agit d’une procédure indolore car elle est réalisée à l’aide d’une très petite canule, avec des résultats très satisfaisants d’effet immédiat et de durée prolongée ; la correction peut parfois durer jusqu’à 2 ans, et si l’injection n’est pas refaite, rien ne se passe à part le vieillissement NORMAL de la zone. Le coût de la procédure varie de 300 euros à 480 euros. 

Quelles sont les solutions possibles pour les cicatrices d’acné creuses ?

Dre BR : Pour les cicatrices d’acné, il faut renouveler la peau, ce qui se fait par un peeling moyen ou profond selon les besoins, ou par d’autres méthodes de renouvellement de la peau comme le laser CO2. Dans tous les cas, il faut prévoir une éviction sociale d’au moins une semaine pour permettre à la peau de se remettre. Dans certains cas, des injections d’acide hyaluronique peuvent être utilisées pour réduire la profondeur des cicatrices.

Quel est le moyen le plus efficace contre les rides du lion (rides d’expression entre les sourcils) sans être figée mais qu’on ne doit pas refaire “tous les trois jours” ? 

Dre BR : Pour les rides entre les sourcils, il existe 2 méthodes très efficaces et COMPLEMENTAIRES qui sont utilisées : la toxine botulique (botox) et les produits de comblement à base d’acide hyaluronique.
Si la ride est visible au repos et qu’elle est profonde, il faut idéalement utiliser la toxine botulique (botox) et, 2 ou 3 semaines plus tard, un produit de comblement à base d’acide hyaluronique. 

Si la ride n’est visible qu’en bougeant ou si elle n’est pas très profonde, la toxine (botox) peut donner un excellent résultat. Si elle est bien faite, il n’y aura pas de sensation d’être « figée ». C’est une procédure qui se fait 2 ou 3 fois par an maximum, avec peu ou pas d’effets secondaires, et efficace dans 99% des cas.

Aline : Je l’ai fait et je suis ravie ! Mes proches m’ont tous dit que j’avais l’air beaucoup plus détendue depuis que je m’étais remise avec mon copain, mais en vrai, c’était le botox 😇 D’ailleurs, ça me fait penser qu’il est temps que je reprenne rdv 🤪

Quel serait le meilleur traitement pour faire disparaître (si possible) des cicatrices d’acné sur une peau foncée (sur le dos, donc une grande zone) sans que ça ne fasse de taches blanches ?Quel budget envisager ?

Dre BR : Les cicatrices d’acné sur le dos sur une peau de phototype 3-4 peuvent être traitées par des peelings moyens. La peau doit être préparée avant le peeling pendant au moins 4 semaines et un cycle de plusieurs peelings doit être effectué, et non un seul. Puis, il y a une période d’éviction du soleil et de cicatrisation pendant laquelle des crèmes adaptées doivent être utilisées. Si la peau est plus foncée, de phototypes 5-6, il faut évaluer le cas en personne pour discuter des options. Le prix de chaque peeling peut varier de 130 à 200 euros.

Ce serait trop chouette d’avoir des infos sur les traitements de la rosacée ; en quoi ça consiste, si ça vaut vraiment la peine de les traiter, quels sont les effets réels dans le temps, combien de séances, combien ça coûte ? 

Dre BR : La rosacée est une affection cutanée chronique pour laquelle il existe de multiples traitements qui peuvent être utilisés en fonction des besoins du patient. Il est nécessaire d’établir un diagnostic individuel et de suivre le patient pour voir sa réaction à chaque traitement. Il existe des traitements avec des crèmes antibiotiques et d’autres avec des agents vasoactifs pour contrôler la dilatation des petits vaisseaux de la peau, des lasers, des peelings spécifiques, le traitement Klereska qui utilise un agent chromophore qui est activé avec une lumière LED spéciale.. Il est également très important de faire des changements dans le style de vie du patient et utiliser une protection solaire. Un bon résultat commence toujours par un bon diagnostic, malheureusement il n’y a pas de recette magique.

Aline : Allez faire un check-up de votre système digestif et de vos intestins si vous souhaitez comprendre la cause du problème, ça peut être lié ! J’en souffre aussi et je combine un protocole alimentaire spécifique avec des peelings spécifiques chez le Dre Romero !

À l’époque, une amie m’avait dit, après s’être renseignée auprès d’un médecin, que le ‘risque’ des injections à l’acide hyaluronique c’est que ça détende légèrement la peau, et que du coup d’année en année il faille injecter une plus grosse dose. Info ou intox ?

L’acide hyaluronique est l’un des éléments constitutifs de notre corps, de la peau, des articulations, des tendons. Lorsque nous procédons à des injections d’AH, notre peau l’utilise comme source d’hydratation et de nutrition. Peu à peu, l’AH disparaît, mais la peau qui a été bien hydratée et « nourrie » pendant cette période sera donc de meilleure qualité que si nous n’avions jamais appliqué l’AH. Il n’y aura donc jamais de « distension cutanée » causée par l’AH. D’après mon expérience, lorsque nous commençons à traiter une peau qui montre ses premiers signes de vieillissement, nous obtenons des résultats beaucoup plus naturels et harmonieux avec moins de volume que si nous commençons trop tard ; intox, donc !

Est-ce que vous pourriez bien expliquer les soins de micro needling et hydrafacial ? Où les faire ? Comment savoir si un praticien est “qualifié” pour le faire, puisque les simples esthéticiennes sont autorisées à le faire aussi ? Qu’est-ce qu’il est important de prendre en considération avant de prendre rdv quelque part ?

Dre BR :

Le microneedling est un procédé médical visant à stimuler la peau, à faciliter la pénétration de certaines substances ou en complément de certains peelings.  Il s’agit essentiellement de micro-aiguilles qui pénètrent dans la peau, soit dans un dermo-roller, soit dans un appareil de type DermoPen. 

Les esthéticiennes sont autorisées à utiliser ces appareils au niveau de l’épiderme, en surface, avec une pénétration maximale de 0,5 mm. Les médecins peuvent aller jusqu’à 2-3 mm au niveau du derme pour réaliser un traitement plus efficace. 

L’hydrafacial est une machine qui combine certaines des techniques utilisées depuis longtemps, telles que l’abrasion superficielle, l’aspiration, la RF, les ultrasons, la pulvérisation, selon le modèle de l’appareil. Pendant le traitement, l’esthéticienne peut effectuer un peeling très léger et une hydratation avec des sérums ou des masques, et c’est un traitement d’entretien ou de confort pour les peaux saines.

Au Dermomedical Center nous proposons les deux traitements, notre esthéticienne s’occupe exclusivement des traitements Hydrafacial, elle a été formée aux normes les plus élevées dans son domaine et bénéficie toujours de la supervision et du soutien médical de nos dermatologues et de nos médecins esthétiques à Paris et Bruxelles.

Pour les peaux à problèmes, nous avons des protocoles qui incluent le microneedling avec le DermaPen dans le cadre du traitement, et ces traitements sont réservés aux praticiens médicaux.

Aline : Vous trouverez plus d’informations via le site internet du Dermo Médical Center ♥️

Et voici qui conclut la première partie de cette série d’articles en collaboration avec la Dre Bibiana Romero ! Nous espérons que vous aurez trouvé réponse à vos questions et, pas de panique si votre question n’apparaît pas ici, elle sera certainement répondue lors de la parution de la deuxième partie ♥️

Et pour celles qui désirent prendre un premier rdv avec la Dre Romero, vous pouvez cliquer sur ce lien ou les appeler au 02 290 18 88, et vous recevrez un beau cadeau si vous spécifiez que vous êtes membre du Wellnest 🎁

Je vous embrasse très fort 💌

Aline

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :