Questions BrĂ»lantes đŸ”„ Parlons couple avec Dre. Love

Salut les coquines 😏

Vous l’avez attendu et il est enfin lĂ  ! Le nouvel article des Questions BrĂ»lantes đŸ”„ sur le sujet « Parlons couple avec Dre. Love ».

La Team Wellnest est toujours trĂšs heureuse de collaborer avec Laurane Wattecamps, la sexologue officielle du Wellnest. On ne se lassera jamais de vous rĂ©pĂ©ter que vous avez toujours la possibilitĂ© de prendre rendez-vous avec elle pour une consultation privĂ©e (par ici, baby) ou de simplement suivre son compte @sexplique_moi sur Instagram. Parce que non, elle n’a pas dĂ©diĂ© sa vie qu’aux Questions BrĂ»lantes đŸ”„ 😁 Elle est professionnelle en son domaine et, comme vous avez pu en tĂ©moigner dans les anciens articles, son mot d’ordre est la bienveillance !

Vous avez patienté assez longtemps pour pouvoir lire cet article, alors on ne vous retiendra pas plus !

Bonne lecture ❀

Est-ce normal de ne plus faire l’amour avec son conjoint Ă  la mĂȘme frĂ©quence qu’au dĂ©but ou est-ce un signe de perte d’intĂ©rĂȘt pour l’autre ?

Il n’y a pas de normalitĂ©, de « normes Â» qui entrent en compte dans le bonheur d’un couple. MĂȘme si les discours partagĂ©s notamment via les mĂ©dias laissent entendre que certaines tendances peuvent se dessiner, j’aurais plutĂŽt envie de dire qu’il vaudrait mieux sortir des clichĂ©s de performances.

Si votre sexualitĂ© vous convient Ă  tous les deux, au final, qu’importe sa frĂ©quence, non ? Je trouve ça pertinent de se demander si le manque de sexualitĂ© que l’on peut parfois ressentir est le fruit d’une construction sociale ou un rĂ©el appel du corps. J’entends par lĂ  qu’une forme de souffrance peut apparaĂźtre par comparaison avec des chiffres statistiques. Par exemple : si la « norme Â» est d’au moins une fois par semaine et que notre couple ne le fait qu’une fois par mois, cela signifie-t-il pour autant qu’on ne s’aime plus ? Qu’on ne se dĂ©sire plus ?

Personnellement, j’aurais tendance Ă  dire qu’il s’agit davantage d’un ajustement et de communication entre les individus afin de savoir si l’un·e et l’autre sont satisfait·e·s. Aussi, les sexologues sont Ă©galement lĂ  pour aider les couples Ă  relancer la machine du dĂ©sir si c’est la volontĂ© des partenaires. Car le changement qui se produit bien souvent lors d’une relation longue durĂ©e, c’est qu’on s’accorde rarement de l’air, or, c’est l’espace et le manque qui stimulent le dĂ©sir. Quelques ajustements permettent de rallumer une flamme enfouie depuis quelques temps. Le dĂ©sir, ça se stimule bien aprĂšs la spontanĂ©itĂ© des dĂ©buts !

À notre Ă©poque, la tromperie dans un couple semble si vite arriver et si simple avec les rĂ©seaux sociaux etc, qu’en pensez-vous ?

C’est une question intĂ©ressante. J’ai l’impression que les canaux ont augmentĂ© les possibilitĂ©s, du moins Ă  l’ùre du digital. Mais je ne suis pas convaincue que l’infidĂ©litĂ© soit forcĂ©ment plus frĂ©quente qu’avant. Peut-ĂȘtre en parlons-nous simplement davantage.

Notre Ă©poque a amenĂ© avec elle un dĂ©ploiement de tendances qui n’étaient pas aussi facilement Ă©voquĂ©es dans le passĂ©, soit le concept de relation libre, de plan cul, etc. La libĂ©ration sexuelle de la femme a Ă©galement fait changer la donne, comme l’image ancrĂ©e de l’homme Ă  maĂźtresses et de la femme rĂ©signĂ©e Ă  l’attendre le soir Ă  la maison. Tout Ă©volue, les choses changent.

Aujourd’hui, la notion de fidĂ©litĂ© a elle aussi changĂ©. On aborde plus facilement l’infidĂ©litĂ© Ă©motionnelle, au-dĂ©lĂ  de la tromperie « purement physique Â». Pour certain·e·s, ressentir des sentiments pour quelqu’un sans pour autant passer Ă  l’acte, est de l’infidĂ©litĂ©.   

Quid de l’envie de quelqu’un d’autre quand on est en couple ? Regarder c’est permis, mais quid si on ne peut s’empĂȘcher de vouloir aller plus loin? Faut-il s’en vouloir Ă  mort ou plus d’indulgence envers soi-mĂȘme est-elle permise?

Chacun·e place ses limites oĂč iel veut. C’est une question trĂšs personnelle. Tout dĂ©pend de ce que vous avez dĂ©fini en termes de fidĂ©litĂ© dans votre couple. Parce que c’est lĂ  qu’est toute la subtilitĂ© de la chose.

Lorsque l’on dĂ©cide ensemble d’avoir une relation exclusive, il y a une forme de contrat qui s’opĂšre. Pour certains couples, la limite est le sexe, pour d’autres, ça sera le flirt. Pour les couples en relation libres, on parlera plutĂŽt de sentiments.

Aussi, je ferai une diffĂ©rence entre le fait de vouloir aller plus loin (soit fantasmer) et le fait d’aller plus loin. Dans un cas, il s’agit de pensĂ©es, dans l’autre d’un passage Ă  l’acte. Fantasmer sur autrui est tout Ă  fait sain et peut mĂȘme alimenter notre sexualitĂ©. L’énergie qui se dĂ©gage de cette pulsion peut ĂȘtre rĂ©injectĂ©e dans ton couple si tu le souhaites. Et si culpabilitĂ© il y a, c’est peut-ĂȘtre parce que tu sais qu’il y a des risques. À toi de les mesurer pour te positionner.

Comment faire fonctionner son couple sur le long terme si on a des caractĂšres trĂšs diffĂ©rents ? Ex: trĂšs sensible et optimiste, voire tĂȘte en l’air (c’est moi), et assez nerveux, plus pessimiste et organisĂ© (lui)? Si tu avais des petites pistes pour faire fonctionner un caractĂšre trĂšs sensible avec un caractĂšre nerveux, je veux bien… On est dans un schĂ©ma oĂč il s’Ă©nerve rĂ©guliĂšrement, pas outre mesure, mais quand mĂȘme et je me sens super blessĂ©e… Ce qui a tendance Ă  l’Ă©nerver d’autant plus.

Je dirais que le plus important est d’identifier la zone de confort et les limites de chacun. Si, lorsque le ton monte, il y a un point de non-retour, il faudrait pouvoir identifier quand on le frĂŽle avant de mettre un stop immĂ©diatement. L’idĂ©e Ă©tant de laisser un peu de temps pour que les Ă©motions redescendent et discuter plus tard.

Par exemple, si l’un de vous deux ressent l’envie de mettre un frein Ă  la conversation pour se recentrer un instant, c’est une chose qu’il faut respecter. Il pourrait ĂȘtre intĂ©ressant d’instaurer un cadre clair et dĂ©fini afin de rĂ©tablir le dialogue plus facilement, comme un nom de code pour arrĂȘter la conversation et la reprendre plus tard, une piĂšce oĂč il est interdit de se disputer, etc.

Je t’invite Ă  faire une petite recherche sur les cavaliers de l’apocalypse qui sont dĂ©vastateurs lors des disputes de couple. Aussi, il est tout Ă  fait possible d’apprendre Ă  communiquer avec l’aide d’un thĂ©rapeute, afin de restaurer le dialogue. Par contre, Ă©tant donnĂ© que je fais souvent face Ă  ce cas de figure, je me permets de te donner un conseil : ne remets pas tes Ă©motions en cause en raison de ta sensibilitĂ©. Quoique tu ressentes, elles seront toujours lĂ©gitimes. Enfin, on dit souvent que ce ne sont pas le nombre de disputes qui importe mais bien la façon dont les conflits s’apaisent. 

Je sors d’une relation avec un manipulateur narcissique, j’ai l’impression de voir un comportement toxique en permanence. Tant de mon cĂŽtĂ© que de mon partenaire actuel. J’ai plus facile Ă  repĂ©rer son attitude et agir en fonction de ça pour calmer les disputes. Mais quand c’est moi qui rĂ©agis mal, je me retrouve plus rapidement Ă  me positionner comme la victime. Qu’est-ce que je peux faire pour Ă©viter d’avoir ma rĂ©ponse trauma dans un contexte conflictuel ? 

Les relations avec des manipulateurs‱trices narcissiques laissent des marques et demandent du temps pour cicatriser. Bien souvent, les PN se dirigent vers un certain type de personnes, soit des personnes empathiques, brillantes, etc. Et il n’est pas exclu de retomber dans le schĂ©ma en n’ayant des relations qu’avec ces personnes, raison pour laquelle j’imagine que tu tentes de protĂ©ger.

La bonne nouvelle, c’est que tu sembles dĂ©jĂ  avoir repĂ©rĂ© les comportements dĂ©clencheurs. Que te font-ils ressentir, pourquoi ceux-lĂ  en particulier et que viennent-ils rĂ©veiller exactement ? De la peur, de la tristesse, de la colĂšre ? Je trouve ça dĂ©licat de me prononcer sur si peu d’informations. Je dirais simplement que le corps parle. Quand il sent que quelque chose ne va pas, il tente de nous le dire par n’importe quel moyen. Peut-ĂȘtre que l’aide d’un·e psychologue pourrait ĂȘtre la bienvenue pour y voir plus clair et dĂ©tricoter ce qui appartient au passĂ© et au prĂ©sent. Je te souhaite dans tous les cas d’ĂȘtre heureuse et en paix â˜ș

C’est dĂ©jĂ  la fin de l’article 😭 Nous espĂ©rons que vous avez apprĂ©ciĂ© la lecture.

Comme l’a dit Laurane, ne vous comparez pas aux normes qu’impose la sociĂ©tĂ© par rapport Ă  vos histoires amoureuses. Chaque couple vit sa relation comme cela lui convient, selon les limites de chacun.es et dans la communication continue ❀

Prends soin de toi bĂ©bĂ© et Ă  bientĂŽt pour de nouvelles Questions BrĂ»lantes đŸ”„

Love,

La Team Wellnest ❀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :