Mind Masters – Comment accueillir plus de sérénité et mieux dormir pendant un lockdown 🧘‍♀️

Mes petites fées,

Le confinement, on a beau vouloir constamment l’idéaliser, renferme souvent son lot de stress et d’anxiété. Certaines d’entre vous ont exprimé le souhait d’apprendre comment gérer cette période émotionnellement chargée, et de développer des meilleures habitudes de sommeil.

J’ai donc le grand plaisir de vous présenter Muriel Maniquet, naturopathe et thérapeute énergétique, et fondatrice du groupe « Femme au Clair de Lune« .

Muriel s’est formée à plusieurs techniques de soin, de santé et de développement personnel, tels que la naturopathie, les soins énergétiques et chamaniques, l’accompagnement des femmes dans la découverte du féminin sacré …

Selon elle, pour trouver un équilibre qui nous permet de rester en bonne santé, il est indispensable de considérer l’humain comme un tout, et d’envisager les problèmes de santé comme étant liés intimement à notre vie émotionnelle et mentale, et à notre hygiène de vie.

Sur ce belles paroles, et sans plus attendre, voici les réponses de Muriel à VOS questions ❤️

Pourrais-tu nous décrire étape par étape comment surmonter au mieux les crises d’angoisse ou les arrêter quand on les sent arriver ?

La première chose à faire est de se concentrer sur sa respiration.

Bien souvent, quand une crise d’angoisse arrive, notre respiration devient chaotique et courte, on a tendance à bloquer notre diaphragme et à avoir une respiration trop haute se situant dans la poitrine.

La respiration est le meilleur outil pour gérer ses émotions et les réguler, et va leur permettre d’être en movement et de s’apaiser.

Vous focaliserez aussi votre attention sur quelque chose d’autre que votre angoisse et vous pourrez court-circuiter votre mental envahissant.

Voici en pratique comment faire :

1/ Observation :

• Posez-vous, fermez les yeux et observez le rythme naturel de la respiration (haute, saccadée, calme, tranquille, régulière, courte, profonde…),

• Prenez conscience du diaphragme, et de ses mouvements (monte, descend…)

2/ Respiration abdominale :

• Une main sur les abdos et une sur les lombaires

• Focalisez votre vision sur un point au plafond sans lever votre tête, les yeux doivent tirer mais sans faire mal. Si vous préférez fermer les yeux, faites-le. Aimantez votre langue à votre palais.

• Remplissez vos poumons d’oxygène et imaginez que ce sont des ballons qui se remplissent d’air et qui appuient sur le diaphragme en se remplissant, ce qui fait descendre le diaphragme, et sentez les mouvements du corps (sous les mains).

• Videz les ballons d’air jusqu’à ce qu’ils soient plats.

Comme une vague de relaxation, le ventre se soulève à l’inspiration et s’abaisse à l’expiration.

Cette respiration nous reconnecte à notre foyer émotionnel, elle permet la digestion des émotions, elle nous reconnecte avec le souffle, avec l’énergie vitale, et avec notre intuition.

Voici un autre exercice à faire régulièrement (en dehors des crise d’angoisses aussi) appelé « Nadi Shodhana Pranayama » :

Le coté droit du corps est le côté solaire, yang, celui qui va donner l’énergie, activer l’énergie.

Le côté gauche du corps est le côté lunaire, yin, l’apaisement, celui qui reçoit l’énergie.

Alterner la respiration permet d’harmoniser les énergies solaire et lunaire.

À votre rythme, de plus en plus profondément et de plus en plus lentement, faites 6 respirations alternées (6X un cycle complet)

À faire idéalement 3x par jour, ou à tout moment quand vous avez besoin de vous calmer, vous recentrer et lâcher la pression.

• Index et majeur dans la paume de la main droite, le pouce ferme la narine droite, l’annulaire ferme la narine gauche

• Boucher la narine gauche et on inspire par la narine droite

• Boucher la narine droite et expirer par la narine gauche

• Inspirer par la narine droite, puis expirer par la narine gauche et on recommence

• Idem en bloquant votre respiration pendant 3 secondes avant l’expiration. Faites durer l’expiration pendant 6 secondes.

*Si vous avez chez vous du rescue, prenez -en quelques goûtes directement sous la langue.*

Certaines huiles essentielles peuvent aussi vous soulager comme la marjolaine des jardin, qui rééquilibre le système ortho et parasympathique et balaye les lourdeurs du corps et de l’esprit.

La lavande est relaxante et apaisante pour le chakra du plexus solaire (centre des tensions) et pour le chakra du Coeur, elle aide à nous poser et nous centrer.

La camomille romaine calme et équilibre les émotions, éclaircit la tête, relâche le diaphragme et lui permet de se dilater.

Choisissez l’huile essentielle qui vous plait le plus et qui est la plus efficace pour vous. Placez quelques gouttes sur un mouchoir et respirez-le, ou respirez à-même le flacon (l’olfaction étant la méthode la plus directe et la plus efficace pour les huiles essentielles, elle s’adresse directement au cerveau lymbique, centre des émotions, sans passer par le mental). Placez quelques gouttes mélangées à une huile végétale, sur votre plexus solaire et votre chakra du Coeur.

Comment trouver le sommeil lorsque les pensées anxieuses de la journée continuent à tourbillonner dans notre esprit ?

Je vais à nouveau vous conseiller les exercices de respiration, qui comme je vous l’ai dit sont le meilleur outil pour calmer le mental.

Prenez l’habitude chaque soir de prendre un bain (pas trop) chaud avec quelques huiles essentielles calmantes et apaisantes (une dizaine de gouttes mélangées dans un peu de lait végétal ou de savon à mettre dans le bain une fois que vous y êtes), une poignée de gros sel et quelques brins de romarin (le romarin ayant des vertus purifiantes).

Si vous n’avez pas de bain, prenez une douche et faites la même operation dans un bassin pour y mettre vos pieds, ou dans le bac de douche.

Ce bain a pour but de vous détendre avant d’aller vous coucher mais aussi de nettoyer et purifier votre corps physiques et vos corps énergétiques de toutes les tensions et énergies negatives et lourdes que vous avez emmagasinées tout au long de la journée, les vôtres et celles des autres.

Limitez les lumières bleues des écrans 2h avant d’aller vous coucher : ordinateur, gsm, télévision…

Le mieux est de ne pas les utiliser du tout à ce moment-là de la journée, car outre la lumière bleue, vous sollicitez fortement votre mental.

Si toutefois vous ne pouvez pas limiter leur usage, il est important de vous protéger de ces rayonnements bleus avec

• Des lunettes à teinte jaune, à vous procurer en pharmacie, chez un opticien ou sur internet

• Ajoutez l’application filtre bleu sur votre ordinateur et votre gsm en cliquant ici !

Il est en outre important de cesser toute activité mentale intense une heure avant d’aller vous coucher. Ce n’est pas le moment de faire vos comptes, d’envoyer vos mails, de préparer vos dossiers du lendemain ou d’étudier.

Préférez une activité qui vous apportera de la détente :

• Un bon bain (pas trop) chaud aux huiles essentielles

• Une douche en conscience (lavez vous du stress de votre journée en le laissant partir avec l’eau de la douche)

• Mettez en diffusion, ou en massage sur plexus, un mélange d’huile essentielles de lavande, mandarine, et ylang-ylang

• Profitez-en pour vous passer de la crème ou de l’huile sur le corps

• Faites-vous ou faites-vous faire un massage des pieds

• Lisez un livre qui vous détend

• Si vous regardez la TV, choisissez bien votre programme pour qu’il soit divertissant et détendant, ne regardez pas les infos, un film d’horreur ou d’action qui vont faire monter votre taux de cortisol, ce qui vous empêcheras de vous endormir calmement.

Un très bon moyen de vous aider à vous endormir est de pratiquer la méditation.

Pour celles qui ne sont pas habituées et qui ont du mal à lâcher leur mental, je vous conseille des méditations guidées. À choisir dans la liste ci-dessous, mais n’hésitez pas à chercher par vous-même sur youtube, car elles sont de bonnes qualités. Choisissez celle qui vous convient, selon la voix, la musique, le rythme…

Si vous n’avez pas envie de pratiquer une méditation guidée, vous pouvez simplement mettre de la musique relaxante ou spécifique d’endormissement (onde tetha), la fréquence vibratoire de la musique ayant une influence extrême sur notre corps et notre esprit.

Mais aussi, un bon sommeil se travaille déjà durant la journée.

Pratiquez la marche le plus souvent possible, car elle permet non seulement de se dépenser physiquement, mais aussi de masser tout le pied, sur lequel se retrouve toute la représentation de notre corps (réflexologie plantaire). Vous faites donc bénéficier à tous vos organes d’un massage. De plus la marche est excellente pour masser le foie, et donc limiter les réveils à 3h du matin.

Pour un sommeil réparateur au niveau de votre mental également, il est important de faire attention à certaines choses dans votre chambre. Une chambre rangée est importante pour pouvoir reposer votre mental.

En Feng shui, il est important que l’énergie puisse circuler dans la chambre, et pour cela elle doit être rangée. Cela vous évitera aussi de culpabiliser chaque fois que vous allez vous coucher en vous disant que vous auriez dû ranger.

Votre chambre doit être aérée tous les jours, quelques heures, pour renouveler l’air ambiant et l’énergie. Si c’est possible pour vous, dormez la fenêtre ouverte, ou au moins la porte ouverte, ce qui évitera à la condensation dû à la respiration et à la transpiration de s’accumuler dans la chambre, ce qui la rendrait trop humide.

Que conseillerais-tu pour une femme qui n’a aucun souci à s’endormir, mais qui se réveille régulièrement à toutes les heures de la nuit avec des palpitations et, comme elle dit, un « bon coup de stress » ? Elle explique que lorsqu’elle se réveille en pleine nuit, elle arrive à se rendormir en calmant sa respiration, mais s’il est passé 5h du matin, elle doit se lever car ne peut plus trouver le sommeil.

Je lui conseillerais d’appliquer les mêmes conseils que pour gérer le stress et l’anxiété et d’appliquer aussi ces conseils pour l’endormissement.

Je rajouterais qu’elle peut utiliser les huiles essentielles citées plus haut au moment où elle se réveille, surtout la lavande et la camomille. Il faut la respirer et en mettre sur son plexus solaire ; elle peut aussi faire un mélange lavande/ylang-ylan/mandarine à part égale.

En médecine chinoise, l’heure du réveil révèle un dysfonctionnement énergétique d’un organe :

Entre 1h et 3h, il peut s’agir du foie, le foie étant lié aux émotions de colère.

Entre 3h et 5h il s’agit du poumon, qui est lié aux émotions de tristesse. Il serait intéressant que cette personne s’attarde sur les sentiments qui sont presents en elle et qu’elle prenne le temps d’accueillir ces émotions, de les comprendre et de pouvoir s’en libérer. Si elle a besoin d’aide, il est possible en cette période de confinement de suivre des consultations par videoconférence, en coaching ou en consultation pour fleurs de Bach et élixirs floraux qui aident à gérer les émotions.

Comment éviter de se jeter sur la nourriture au moindre signe de stress ou d’ennui, particulièrement en confinement ?

Comme toujours, il est question des émotions. Nous mangeons par ennui, anxiété ou stress ; c’est une façon d’étouffer nos émotions, et d’en détourner notre attention.

Il faut donc prendre le temps de se pencher sur les émotions qui nous animent, que ce soit seule, en coaching, en hypnose ou avec l’aide d’un thérapeute en élixirs floraux.

Si vous avez tendance à vous jeter sur le sucre (ce qui est souvent le cas pour nous apporter de la douceur), vous pouvez vous aider avec certaines huiles essentielles qui vous plaisent pour vous apporter la douceur dont vous avez besoin.

Vous pouvez aussi consommer régulièrement de la cannelle (dans un yaourt par exemple), ce qui vous aidera à vous désaccoutumer du sucre.

Vous pouvez également prendre des compléments alimentaires comme le chrome (le matin) ou l’acide amine tryptophane, qui est le précurseur de la sérotonine, l’hormone du bien-être et qui contribute à diminuer l’envie de sucre (à prendre vers 16h).

Si vous sentez une envie de grignoter arriver, changez-vous les idées, allez vous promener si vous le pouvez, faites une activité qui vous fait plaisir, stimulez votre créativité, dansez, riez, chanter…

Il faut nourrir votre chakra sacré, centre du plaisir, de la joie et des émotions, surtout en cette période où nous sommes coupées de nos contacts sociaux et physiques, et pendant laquelle le plaisir ne fait plus partie du quotidien de certaines !

Nous devons réinventer notre manière de créer de la joie, et c’est le moment d’explorer d’autres pistes, d’aller puiser dans notre créativité.

Comment se débarrasser de la culpabilité ressentie par rapport à un « manque de productivité » ? Cette personne a tendance à se consoler avec la nourriture, ne bouge pas vraiment de la journée, et nourrit donc beaucoup d’anxiété quant à son manque de « discipline ». Elle dit se sentir « molle » et culpabilise beaucoup.

On en revient toujours à la gestion des émotions. La première chose est l’acceptation, accepter que nous sommes dans une période qui est difficile à vivre, plus pour certaines que pour d’autres.

Cette différence de vécu face à la situation a plusieurs sources ; notre état émotionnel d’avant le confinement, notre situation familiale, mais aussi nos mémoires cellulaires, empreintes du vécu de nos ancêtres et de la manière dont ils ont vécu les guerres, les épidémies ou les famines de leur époque.

L’impact des mémoires transgénérationnelles est important dans une telle situation.

Elle doit comprendre qu’elle n’a pas de raison de culpabiliser parce qu’elle fait du mieux qu’elle peut avec ce qu’elle est et avec ses “bagages”.

Elle peut appliquer tous les conseils précédents, que ce soit pour la nourriture mais aussi et surtout le bain, pour se purifier des énergies qui sont très lourdes en ce moment.

Cela lui permettra de retrouver un peu d’énergie.

Elle peut donc pratiquer des exercices de respiration pour calmer le mental et gérer les émotions, s’aider des élixirs floraux (fleurs de Bach et élixirs californiens) qui permettent de se protéger des émotions et énergies des autres… et faire un nettoyage des mémoires trans-générationnelles (mon mari propose des séances à distance durant le confinement).

Quelle routine bien-être conseillerais-tu en ces temps de confinement qui permette de garder les idées claires et le coeur en paix ?

Première pratique, se respecter dans ses besoins.

Nous sommes dans une période qui nous demande de revenir à nous, de nous occuper de nous et d’être à l’écoute de nos besoins.

Si vous ne sentez pas l’envie de mettre des choses en place, écoutez-vous, soyez douce et indulgente envers vous-même et donnez-vous tout l’amour dont vous avez besoin.

Pour celles qui ont l’envie de mettre des choses en place, voyez avec vous-même quelle approche vous convient le mieux : un horaire bien structuré ou être plus libre ? Pratiquez quand vous le sentez.

Comme routine du matin, pour vous donner de l’énergie, vous pouvez commencer par un exercice de respiration au réveil

La respiration du réveil :

Pour être en forme et bien démarrer la journée, la respiration vous sera d’une grande aide.

La nuit, le corps concentre le sang dans le foie, afin de lui permettre d’être filtré.

Le matin au réveil, la circulation du sang ne s’est pas encore vraiment remise en route, et cet exercice vous permettra d’envoyer rapidement du sang dans tous vos organes et notamment au niveau du cerveau ; l’oxygénation y sera donc optimale !

• Couchée dans votre lit, avant de vous lever, pratiquer 2 à 3 cycles de 10 respirations actives

• Inspirez rapidement par le nez en faisant descendre votre diaphragme

• Expirez rapidement par la bouche en faisant remonter le diaphragme pour vider l’air des poumons

• Vous pouvez avoir la tête qui tourne un peu dû à l’hyperventilation, mais pas de panique, c’est normal et ça passe rapidement, attendez quelques minutes 😊

Les autres routines qui vous aideront seront celles qui vous correspondent au mieux, celles qui vous plaisent, il y en a des dizaines, mais les grandes lignes à retenir sont :

  • Bougez, mettez votre corps en mouvement ! C’est essentiel pour éviter la stagnation des émotions dans vos intestins. L’eau est l’élément des émotions, et une eau qui stagne commence à se putréfier, il en va de même avec les émotions qui vont stagner dans notre chakra sacré et se putréfier dans nos intestins. (miam miam)

Pratiquez des techniques comme le yoga, la qi-cong, la danse ou tout autre pratique qui mettra vootre corps en movement.

  • Mangez sainement et en vous faisant plaisr. Manger vivant vous donnera toute l’énergie dont vous avez besoin, et fera du bien à vos intestins (mangez cru, faites des jus de légumes frais, mangez des grains germées…).

Un intestin sain permet la clareté d’esprit et un mental calme (c’est notre premier cerveau).

  • Entourez-vous de tout l’amour que vous pouvez, en gardant le contact avec vos proches, ou en profitant d’avoir le temps pour reprendre contact. Prenez le temps de vivre avec vos enfants si vous en avez, de les regarder évoluer, de jouer avec eux, de créer plus de liens avec vos ados ou jeunes adultes, et de retrouver le bonheur d’être en famille.

Si vous n’avez pas la possibilité de vivre cet amour, prenez le temps de créer du lien même virtuel avec les personnes de votre entourage…

Et pourquoi ne pas faire de nouvelles rencontres via les réseaux sociaux, avec des personnes ayant les mêmes centres d’intérêt que vous ou en découvrant de nouveaux centres d’intérêts ? (Note d’Aline : Ça me fait curieusement penser au Well Nest, pas vous?)

Pourrais-tu nous parler de la peur de manquer d’argent et donc d’un besoin de sécurité (sentiment exacerbé en temps de confinement) ?

Le sentiment d’insécurité est prédomiannt en cette période.

Que ce soit la peur de manquer d’argent, la peur d’attraper le virus, la peur de l’atteinte à nos libertés, la peur de l’isolement… Toutes ces peurs sont présentes à juste titre, mais elles peuvent nous envahir à des degrés différents.

Nous sommes touchées dans notre sécurité, notre chakra de base est mis à mal pendant cette période.

Le degré de nos peurs sera proportionnel à l’état de notre chakra racine avant la crise, mais évidemment aussi en fonction de notre situation professionnelle et donc financière.

Comme il représente nos pulsions les plus primitives, liées au cerveau reptilien, il est associé aux glandes surrénales qui envoient le message du danger, ainsi que la réponse la plus adaptée (fuite, attaque ou figement…)

Il est donc lié à la peur, la peur de manquer, la peur du changement.

Ce que nous ne pouvons pas changer, c’est notre situation… Ce que nous pouvons tenter d’améliorer c’est notre approche de la situation et la manière dont nous allons naviguer cette crise.

Le fonctionnement de ce chakra dépendra de la période de son développement qui est la naissance et la prime enfance (jusque 7 ans).

Selon ce que nous aurons vécu pendant cette période, nous aurons un chakra équilibré et harmonieux ou déséquilibré (suractif ou sousactif). Il peut aussi être déséquilibré suite à un choc ou un traumatisme physique ou émotionnel, entrainant ou non un syndrome de stress post-traumatique.

Le bébé est entièrement dépendant de ses parents, et ce sont les besoins physiques qui sont les plus importants (manger, dormir, être changé, contacts physiques…)

Les petits enfants ont besoin de repères, de stabilité pour se sentir en sécurité.

Ils n’aiment pas les changements. Les rituels, la routine sont importants pour eux ; ils contribuent à construire leur sécurité et cela aide à développer leur chakra de base.

Si vous avez eu une enfance bien nourrie dans ces aspects, il est probable que vous vivrez plus facilement la crise que si vous avez eu des manquements dans certains de ces domaines.

Il est donc important en cette période d’essayer de créer vous-même, adultes, cette sécurité, en créant des routines et une structure qui vous rassureront, en prenant soin de répondre à vos besoins primaires de nourriture, de sommeil, de propreté (dans votre maison et de vous-même bien sûr !)…

Ce chakra représente aussi le sentiment d’appartenance à une lignée (famille), à une culture, à une communauté. Nourrissez-le en entretenant ces liens, même s’ils sont virtuels pour le moment.

Sa fonction principale est de nous permettre de nous incarner dans notre corps et dans notre vie actuelle, pour que l’on puisse s’ancrer positivement et en confiance dans notre environnement.

Pour cela, il s’appuie sur le moment présent, et nous demande de le vivre pleinement.

Son énergie nous permet de faire face aux situations difficiles, aux épreuves de la vie et de nous adapter aux nouvelles situations… donc nourrissez votre Muladhara (le chakra racine) si c’est votre cas et essayez d’être dans l’ici et le maintenant…

Pratiquez des exercices d’ancrage pour harmoniser votre chakra.

Soyez le plus en contact avec la nature possible, marchez pieds nu dans l’herbe, enlacez un arbre… C’est le moment de cultiver un potager ou même de faire pousser des tomates sur votre balcon, ou dans votre appartement devant une fenêtre.

Faites de l’exercice ou tout activité physique qui vous fera sentir vivante dans votre corps. (aline : faire l’amour c’est super aussi).

Portez des vêtements rouges ou enroulez une écharpe ou un tissue rouge autour de vos hanches.

Mangez des graines, des légumineuses, des racines, des tubercules, touts les légumes qui poussent sous la terre. Préparez des plats cuisinés à la maison en prêtant attention à la qualité des ingrédients.

Jouez ou écoutez du tambour ou des percussions (produisez des sons graves),… (aline : évitez le tam-tam à 3 heures du mat).

Certaines huiles essentielles et elixirs floraux vous seront d’une grande aide, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous guider personnellement dans vos choix afin qu’ils soient le plus efficaces.

Un tout grand merci à Muriel pour ses conseils précieux 👌 N’hésitez pas à la contacter si vous désirez avoir un suivi personnalisé (vivement recommandé !!!)

Love, Aline ☀️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :