Beauté ma chérie – La tendance du no-poo 👩‍🦰

Salut les chevelues,

Vous avez été vraiment très nombreuses à prendre part au « no-poo challenge » (le confinement étant bien évidemment très propice à ce genre d’expérimentation) et vous avez toutes partagé vos expériences, vos galères, et vos victoires capillaires, merci pour ça !

Pour ma part, j’entame ma 3e semaine sans me laver les cheveux et ça va, je tiens ! Mes racines sont grasses et les pellicules sont de sortie (on a dit 0 tabou okkkk?), mais je récupère déjà pas mal de volume et j’ai bon espoir qu’avec la brosse en poils de sanglier que j’ai commandée, le gras commence à bien s’étaler sur les longueurs, et à moi la chevelure de lionne/sanglier ! Ce mois-ci, j’ai eu le bonheur de collaborer avec Roxane Delpy, fondatrice de « Ma vie en Mains » et adepte du less-is-more. Roxane est d’ailleurs aussi spécialiste de l’organisation et du rangement, n’hésitez pas à vous fournir son livre sur le sujet qu’elle a auto-édité !

J’ai aussi eu l’agréable surprise de pouvoir récolter le témoignage de Pauline, (l’une d’entre nous!) adepte du no-poo depuis 5 ans maintenant et qui a de bons conseils à nous fournir !

Annabel Bottemanne fait également partie de nos participantes ce mois-ci ! Fondatrice du site Be Handmade, elle propose des ateliers pour apprendre à fabriquer vos produits cosmétiques et ménagers naturels.

Enfin, nous avons la chance de recevoir les conseils de Sophie, la fondatrice de la marque de cosmétiques naturels belge, Makesenz. MakeSenz est une marque de soins belge éco-consciente, engagée vers une beauté saine et authentique qui protège la peau, la santé et l’environnement.

Pour ce qui est des ingrédients conseillés dans cet article, vous pourrez commander toutes ces bonnes choses de la nature chez MakeSenz ou Aroma Zone, . Et pour ce qui est du gel d’aloe vera, je peux vous fournir avec les meilleurs produits en terme de qualité ! Je vous déconseille grandement d’en acheter en grandes surfaces, magasins bio et même pharmacies car ces gels d’aloe vera n’ont pas été stabilisés à froid et sont donc absolument vides de nutriments 😖.

Et donc, sans plus attendre, voici les réponses à vos questions !

Pourrais-tu nous décrire étape par étape le processus de naturalisation des cheveux aka le fameux « no-poo » ?

Annabel :

Le but du no-poo est de ne plus se laver les cheveux avec du shampoing.

C’est un processus assez long.

Durant chaque étape, il est important de se brosser doucement les cheveux tous les jours.

  • Etape 1 : Espacer les shampoings afin d’habituer ses cheveux. L’idéal est d’arriver au début à se laver les cheveux 1 fois par semaine. Attention, l’utilisation d’un shampoing sec pour y parvenir est possible.
  • Etape 2 : Lorsque ce rythme est obtenu, il faut passer au shampoing no-poo 1 fois par semaine. Qu’est ce que le shampoing no-poo? Un mélange d’eau froide avec du bicarbonate de soude EXTRAFIN (c’est important pour ne pas agresser le cuir chevelu). Attention, le rincage des cheveux au vinaigre de cidre mélangé + eau froide après le shampoing est essentiel. Il va enlever le reste de bicarbonate et renforcer les cheveux.
  • Etape 3 : Lorsque les cheveux s’habituent au no-poo une fois par semaine, il faut passer à un non lavage des cheveux pendant 1 mois. Il s’agit de l’étape la plus dure car ce passage peut prendre beaucoup de temps selon les femmes.
  • Etape 4 : L’étape ultime est de ne plus se laver les cheveux, même au bicarbonate. Certaines femmes vont choisir de simplement les rincer à l’eau de temps en temps, d’autres de continuer le no-poo à fréquence d’une fois par mois.

Pauline :

L’idée du no-poo c’est de diminuer, puis de carrément supprimer les shampooings industriels bourrés de composants chimiques qui sont dangereux pour la santé (ils contiennent en général des perturbateurs endocriniens et ça c’est vraiment pas cool du tout). Pour y parvenir, certaines préconisent de faire une « cure de sébum », c’est à dire de laisser son propre sébum recouvrir la totalité du cheveu jusqu’aux pointes pour faire une remise à zéro avant de commencer les produits naturels.

Clairement, le confinement est une bonne période pour tenter ce genre d’expérience, mais pour ma part je ne suis pas passée par là. J’ai préféré commencer en douceur en me dirigeant d’abord vers des shampooings solides naturels (là on parle alors de « low-poo ») pour ensuite passer aux poudres naturelles et faire mes petits mélanges moi-même.

Grâce à différentes techniques j’ai réussi à espacer mes shampooings (gel d’Aloe Vera, shampooing sec à la maïzena, water only, brosse à cheveux aux poils de sangliers (idéal pour répartir le sébum)) jusqu’à ne presque plus vraiment avoir besoin de les laver.

Malheureusement il n’y a pas un seul chemin ou une seule recette miracle qui conviendra à toutes. C’est une longue aventure où il faut apprendre de ses erreurs, observer, réessayer jusqu’à trouver sa propre routine.

Tout ce que j’ai appris c’est grâce au groupe Facebook « communauté no poo FR » où on peut y trouver quantité d’infos, de recettes, et de témoignages.

Pourrais-tu nous donner des recettes de shampoings naturels DIY « no-poo » pour chaque type de cheveux ?

Les recettes de MakeSenz :

Recette de base :

2 cuillères à soupes d’argile + eau chaude : Ajoutez l’eau en selon la texture de pâte voulue. Appliquez la préparation en massant, sur cheveux humides, doucement.

Laissez agir 3 à 5 minutes, et rincez à l’eau tiède.

Quelle que soit le produit lavant utilisé, c’est une bonne idée de finir par un jet d’eau froide ou un rinçage au vinaigre blanc ou de cidre de pommes (diluer 1/10 de vinaigre dans 9/10 d’eau). Cela permet de resserrer les écailles des cheveux et de leur donner de la brillance.

  • Cheveux secs : argile blanche +2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie et 2 gouttes d’ylang-ylang
  • Cheveux gras : argile verte + 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree et 2 gouttes de citron
  • Cheveux frisés : argile ghassoul + 3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
  • Cheveux afro : argile ghassoul + 3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

La recette de Pauline :

Je sais que pour les cheveux gras, le rhassoul ou l’argile sera le plus adapté, et pour les cuirs chevelus un peu plus sensibles et secs le shikakai est plus doux.

Ma recette perso c’est de la poudre de shikakai + de l’eau chaude (jusqu’à obtenir une pâte).

Ajouter du Gel d’Aloe Vera + quelques gouttes d’huile végétale (je choisis l’huile de ricin pour favoriser la pousse) + huile essentielle au choix (selon les problèmes de cheveux). Je termine par un rinçage au vinaigre de cidre : un petit fond de vinaigre de cidre + eau froide dans une bouteille de 50cl. L’idéal est de sécher à l’air libre, parfois j’applique un petit peu d’huile de coco juste sur les pointes pour nourrir en profondeur.

La recette de Roxane :

Voici un exemple de recette de shampoing pour tous type de cheveux :

INGREDIENTS :

  • 2 cuillères à soupe de copeaux fins de savon de Marseille
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 jaune d’œuf
  • Le jus d’un citron

ETAPES :

Verser les copeaux dans un récipient.

Ajouter l’huile d’olive, le jaune d’œuf et le jus de citron.

Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Utiliser ce mélange comme un shampoing sur cheveux humides et masser le cuir chevelu avec douceur.

Laisser agir 10 minutes puis rincer avec soin.

Pour tous types de cheveux je recommande les recettes maison à base des produits suivants :

  • L’Aloe Vera comme base de gel (hydratante)
  • Le beurre de karité ou les huiles végétales (nourrissantes)
  • Les argiles blanches ou vertes (assainissantes)
  • Le rhassoul (argile volcanique marocaine)
  • Le savon de Marseille ou de Castille
  • Le bicarbonate de soude alimentaire (assainissant, désodorisant, idéal pour gommer en douceur le cuir chevelu mouillé)
  • Le vinaigre de cidre à appliquer comme « eau de rinçage » (resserre les écailles des cheveux et les fait briller)
  • Le lait de coco (nourrissant, active la pousse)
  • Le miel (nourrissant)
  • Le citron (assainissant, désodorisant)…

Les recette d’Annabel :

Au delà des huiles végétales, il est possible d’utiliser des fruits et légumes, combinables avec le no-poo !

  • Cheveux secs : Mélanger 2 cuillères à soupe de miel, 4 cuillères à soupe d’huile d’amande ou olive et un jaune d’oeuf. Laisser poser 15-20 min. Attention à bien rincer
  • Cheveux gras : Utiliser du Rhassoul ou du savon d’Alep sur les cheveux. C’est miraculeux.
  • Cheveux frisés : Ecraser une banane et un avocat. Laisser poser pendant 15-20 min.
  • Cheveux afro : Les cheveux afros sont généralement des cheveux très secs. Donc le masque pour cheveux secs fera des merveilles.

Quel masque naturel DIY conseillerais-tu pour hydrater des cheveux assez fins dont les pointes sont toutes frisottées ? Cela est-il combinable avec le no-poo ?

Pauline :

Un masque au yaourt ! Miraculeux !!! Il vaut mieux privilégier un yaourt végétal car il ne nécessite pas qu’on se lave les cheveux après. Ça vaut aussi pour la peau du visage, c’est le meilleur soin que j’aie jamais trouvé !

MakeSenz :

Je recommande un bain d’huile à laisser poser toute la nuit sur les pointes. Le mélange argan-jojoba comme base avec 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie & et 2 gouttes ylang ylang fait des miracles !

Roxane :

Sans hésiter des huiles végétales multifonctions comme les huiles de coco, de jojoba (qui se rapproche beaucoup du sébum humain), de ricin (idéale pour la repousse en plus), d’argan, d’olive… J’aime personnellement varier ! Mais l’huile de coco reste ma préférée car elle se solidifie en dessous de 25°C et que je peux l’utiliser pour fabriquer mon déodorant en crème zéro déchet…

Je préconise d’appliquer ces huiles végétales la veille du shampoing (au bicarbonate, ou les shampooings no-poo maison) sur l’ensemble de la chevelure (cuir, longueurs et pointes), de masser le cuir chevelu (pourquoi ne pas ensuite natter les cheveux plus longs), puis de dormir sur son oreiller couvert d’une serviette éponge. Les huiles auront eu le temps d’imprégner vos cheveux et de les nourrir !

Annabel :

Faire un bain d’huile pour maitriser ses frisottis, il n’y a rien de mieux.

Huile d’argan (la plus conseillée car composée de vitamine E), d’amande douce, de coco. Peu importe, elles vont discipliner les cheveux. L’idéal est de le laisser poser toute la nuit et de correctement rincer l’huile le matin.

Attention à ne pas en mettre sur les racines, c’est galère à enlever. Il faut avoir la main assez légère pour les cheveux fins.

Sinon le vinaigre de cidre qui est utilisé pour se rincer les cheveux est normalement plutôt efficace en ce qui concerne les frisottis.

Ces deux astuces sont totalement combinables avec le no-poo.

« J’ai arrêté mon contraceptif et depuis j’ai plein de pellicules sèches, quelle méthode naturelle et non agressive conseilles-tu pour les diminuer ? As-tu des astuces pour diminuer les sensations de chatouillement ? »

Pauline :

Pour se débarrasser des pellicules, il est important de faire un gommage avant toute chose. Idées de recettes en photo issues du livre « j’aime mes cheveux » de Elodie-Joy Jaubert (que je recommande d’ailleurs, très complet !).

Cela dit, ça dépend aussi si ce sont des pellicules plutôt sèches ou grasses, et en fonction il existe des recettes et des soins adaptées à chaque cas (à trouver sur internet ou sur le groupe no-poo).

Ça peut aussi venir de l’alimentation ou du stress. Personnellement j’ai remarqué que le rinçage au vinaigre de cidre apaisait mon cuir chevelu.

Roxane :

Au niveau hormonal, il est normal d’observer des différences avec la prise ou l’arrêt d’un contraceptif (peau et cuir chevelu asséchés sont, entre autres, des symptômes courants).

L’application d’huiles végétales (masques, massages) peut aider à accompagner cette transition le temps que ton corps retrouve ses repères.

J’ai personnellement été très sujette aux pellicules et aux démangeaisons. Lorsque j’ai simplifié ma routine je n’ai plus eu ce problème !

N’hésite donc pas à simplifier ta propre routine, à boire suffisamment d’eau, à arrêter le tabac si tu fumes… De manière générale, évite tout ce qui pourrait assécher tes muqueuses et ton cuir chevelu.

Si cet assèchement persiste et devient très gênant, je te conseille de consulter un(e) naturopathe et un(e) dermatologue.

MakeSenz :

Un shampooing doux aux noix de lavage (MakeSenz) avec une huile essentielle de tea tree ou de laurier noble.

Pour diminuer les sensations de chatouillement, il est bon d’asperger un hydrolat de camomille sur le cuir chevelu 2 X par jour.

« Depuis l’arrêt de ma pilule je perds 3 fois plus de cheveux. Comment diminuer la chute des cheveux ? Compléments alimentaires ou un super aliment, qu’est-ce qui peut aider ?»

Annabel :

Une alimentation saine et équilibrée est évidemment recommandée.

Les vitamines essentielles pour lutter contre la chute sont la vitamine H et B.

Les deux meilleurs alliés pour les femmes qui font face à d’importantes chutes de cheveux sont la spiruline et la levure de bière. Il est plutôt conseillé de les utiliser quotidiennement et sur du moyen ou long terme afin d’en voir les effets réels.

L’avantage de la spiruline est que nous pouvons la poudrer directement dans notre alimentation. Elle s’ajoute partout en petite quantité. Attention, il s’agit d’une micro algue et elle a donc un gout légèrement iodé. Elle existe également sous forme de gélules à prendre au cours d’un repas.

On parle de spiruline en tant que superaliment car elle a une valeur nutritive plutôt importante. Mais ce n’est pas son action ici. La vitamine B et les oligo-éléments dont elle est composée vont contribuer à rendre vos cheveux plus résistants et donc à limiter leur chute, entre autres.

La levure de bière, qui est un champignon, contient un haut taux de vitamine B. Ici aussi, il s’agit d’un renforcement de la fibre capillaire qui va donc aider à diminuer les pertes. Elle est généralement utilisée sous forme de cure de plusieurs semaines. Si les cheveux sont abimés, en général, il est conseillé de faire une cure de levure de bière.

Roxane :

L’huile de ricin et la levure de bière sont très efficaces pour renforcer les cheveux et faciliter leur repousse ! La levure peut se consommer en flocons en alimentaire (goût doux voire fromager très agréable) ou en gélules de compléments alimentaires. Les flocons se trouvent en magasins d’alimentation et les gélules en pharmacies, parapharmacies et magasins biologiques.

Pauline :

Voici 4 super recettes de soins anti-chutes reprises depuis le livre « J’aime mes cheveux » d’Elodie-Joy Jaubert :

100 ml de lait de coco

1 cuillère à soupe d’hydrolat de romarin

1 cuillère à soupe de miel liquide

1 cuillerée à soupe de gel d’Aloe Vera

1 cuillerée à café d’huile de ricin

3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Mélangez dans un bol et appliquez sur l’ensemble de la chevelure en effectuant un massage doux. Laissez agir 30 minutes, puis faites un shampooing (no-poo, évidemment !)

Ou

3 cuillerées à soupe d’huile de jojoba

3 gouttes d’huile essentielle de romarin

1 cuillerée à café de gel d’aloe vera

Mélangez dans un bol et appliquez sur l’ensemble de la chevelure en effectuant un massage doux. Laissez agir 30 minutes, puis faites un shampooing (no-poo, évidemment !)

Ou

Pour les cuirs chevelus gras :

1 verre d’un mélange d’argile et d’eau minérale (pour une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse).

1 cuillerée à soupe d’hydrolat de sauge

3 gouttes d’huile essentielle de genévrier

Mélangez dans un bol et appliquez sur l’ensemble de la chevelure en effectuant un massage doux. Laissez agir 20 minutes, puis faites un shampooing (no-poo, évidemment !)

Ou

Jus de citron

Huile de nigelle

Massez votre cuir chevelu avec le jus de citronné laissez agir pendant 10 minutes.Rincez, puis appliquez l’huile de nivelle à partir de la racine, raie par raie. Laissez agir 20 minutes, puis faites un shampooing (no-poo!).

Quels produits naturels privilégier pour donner du volume à ses cheveux tout en respectant le principe du no-poo ?

Pauline :

Faire un gommage de votre cuir chevelu vous aidera à apporter plus de volume à vos cheveux !

Voici quelques recettes en fonction des préférences de chacune :

Crâne (je hais ce mot) sec :

2 cuillerées à soupe de sucre de canne

2 cuillerées à soupe d’huile d’olive

2 cuillerées à soupe de miel liquide

Crâne gras (l’association de ces 2 mots est vraiment dérangeante) :

1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude

1 cuillerée à soupe de sel

2 cuillerées à soupe de yaourt végétal

1 cuillerée à soupe d’huile de ricin

1 cuillerée à soupe de lait de coco

2 cuillerées à soupe de marc de café

2 cuillerées à soupe de lait de coco

1 cuillerée à soupe de gel d’aloe vera

3 cuillerées à soupe de sucre de cane

À vos marques, prêtes… Gommez !

Annabel :

Un des effets bénéfiques du principe du no-poo est de rendre du volume aux cheveux. Donc cela ne devrait normalement pas poser de problème.

Si néanmoins, le problème persiste, il faut faire attention à bien brosser ses cheveux la tête en bas, afin de décoller ses racines du crâne.

MakeSenz :

Utiliser l’huile essentielle d’ylang-ylang et de lavande vraie.

Et voilà les filles, ceci est une première partie d’article avec déjà de quoi faire, et j’espère que la simplicité des recettes vous permettra de développer une routine naturo-0-déchet de qualité 👌

Si vous avez encore des questions n’hésitez pas, et tenez le Well Nest à l’oeil car vous êtes nombreuses à nous donner des updates sur l’avancement de votre cure no-poo !

Je vous embrasse la tête pleine de sébum mes grassouillettes de la tête,

Aline ☀️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :